Conseils et exercices pour soulager la contracture musculaire au mollet

Vous avez une contracture musculaire au mollet qui dure depuis plusieurs jours, suite à un geste brusque ou une activité sportive plus intense que d’habitude ? Qu’est-ce qu’une contracture musculaire ? Quelles en sont les causes et comment la soigner? Explications et conseils pour soulager la douleur du muscle du mollet.

 

Définition de la contracture musculaire

Il s’agit d’une contraction permanente et involontaire d’un certain nombre de fibres musculaires au sein d’un muscle qui apparaît lors d’un effort ou d’un geste brusque. Cela provoque une douleur vive mais n’entraîne pas de lésion des muscles. A la différence d’une crampe où l’ensemble du muscle est contracté et de manière plus brève ou d’une tendinite qui provoque une douleur plus diffuse sans contracter les muscles.

On observe, entres autres, les contractures musculaires aux cuisses, aux fesses, du bas du dos, entre les omoplates et au cou (c’est le torticolis). Mais la contracture au mollet reste la plus fréquente, notamment chez les sportifs (course à pied, trail, natation, football).

Elle est la manifestation d’une surcharge, d’une sollicitation trop importante. Les causes sont souvent liées à un effort important, lors d’un entraînement sportif plus intense (course à pied, trail, natation), lors d’un « faux mouvement » ou après une réaction de protection lors d’un geste brusque comme cela se produit lors d’un coup du lapin en voiture. Il est important de bien soulager la contracture aux mollets car elle peut provoquer, au long cours, des tensions sur le tibia jusqu’à la périostite tibiale.

Le cas du faux mouvement est particulier car la contracture musculaire apparaît parfois sur un geste anodin. On observe souvent cela au niveau du cou : le torticolis. Un mouvement de tête brusque contracte les muscles fortement et « bloque » le cou. Ce sont souvent les mauvaises postures et le stress qui ont sollicité le cou en amont et un geste un peu brusque a déclenché la tension. Le « faux mouvement » est dans ce cas assimilé à la goutte d’eau qui fait déborder le vase !

lien avec kyste pilonidalCet article pourrait vous intéresser : Infiltration du genou, dans quels cas ?

Quels sont les symptômes de la contracture ?

Les symptômes de la contracture musculaire sont :

  • la douleur lorsqu’on appuie sur le muscle (palpation douloureuse) avec la sensation de présence d’un « nœud« ,
  • le raccourcissement du muscle qui rend son étirement douloureux,
  • la contraction douloureuse.

Elle n’entraîne pas de lésions du muscle. Cependant, s’il continue à être sollicité, peut subir une déchirure.

Chez l’enfant ou l’adolescent sportif en pleine croissance, la base de la jambe et le talon peuvent être douloureux. Cette douleur au talon chez l’enfant peut évoquer une maladie de Sever. Dans le doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Au niveau du mollet, la douleur se situe à la jambe, sous le genou. Il faut être vigilant également à ne pas la confondre avec la phlébite. Les symptômes de la phlébite sont la douleur, la raideur du mollet, un éventuel gonflement, une rougeur. Devant ces symptômes, il faut consulter le médecin au plus vite.

lien avec kyste pilonidalCet article pourrait vous intéresser : Soulager la douleur sous le pied, la douleur au talon

Différences avec une courbature

La contracture apparaît lors de l’effort. Elle est la résultante d’une contraction involontaire de certaines fibres.

La courbature est également une douleur musculaire mais qui apparait 24h à 72h après une activité intense, inhabituel. C’est un symptôme bénin, qui disparaît souvent en quelques jours. La douleur musculaire serait liée à des micro traumatismes au sein du corps du muscle. Nous traiterons, dans un prochain article, la manière de soulager plus rapidement les courbatures musculaires.

 

Différences avec une déchirure

Appelée aussi élongation ou claquage, va provoquer une douleur très vive. Les personnes subissant une élongation ou un claquage évoquent un « coup de poignard », obligeant à stopper immédiatement l’activité physique. Un hématome est rapidement visible si l’atteinte est superficielle.

lien avec kyste pilonidalCet article pourrait vous intéresser : Conseils pour débuter la course à pied

Différences avec les crampes

La crampe est également une contraction musculaire involontaire qui se manifeste sur l’ensemble du corps musculaire et disparait en général au bout de quelques secondes. A la différence de la contracture musculaire qui est présente sur une petite partie du muscle et peut rester présente plusieurs jours.

Par exemple, une crampe au mollet va contracter l’ensemble du mollet et disparaître en quelques secondes. Alors qu’une contracture au mollet va se présenter sous forme d’un « nœud » au niveau de mollet et dont la durée est de plusieurs jours. Cependant, certains traitements sont similaires à celui des crampes.

 

Les traitements de la contracture musculaire

Arrêtez votre activité pour éviter la blessure

En pleine séance de sport, si vous ressentez une contracture, l’arrêt de l’activité et le repos sont préconisés. C’est le signe que le muscle ne supporte plus la contrainte effectuée dessus. Si vous continuez, vous risquez l’élongation. Le muscle ne se relâche plus, il ne faut plus qu’il fasse d’efforts importants. Il n’est pas rare de voir une déchirure après une contracture au mollet par exemple. Le premier traitement est donc le repos immédiat.

 

La chaleur

La chaleur est un traitement efficace. Le chaud relâche le muscle par son action sur la circulation sanguine. Utilisez une bouillotte avec de l’eau chaude, ou achetez un « hot pack », élément indispensable à avoir dans votre pharmacie !

Chaleur pour soulager

Hot pack

Les pommades chauffantes

Utilisez une pommade chauffante, à base de menthol ou de camphre, telle que le baume Saint-Bernard que vous trouverez en pharmacie. Un massage un peu appuyé sur la zone douloureuse va soulager assez rapidement.

Pommade pour soulager la sciatique

Pommade pour soulager la sciatique

Les huiles essentielles

Leurs bienfaits sur la santé ne sont plus à démontrer. Certaines d’entre elles ont une action relaxante :

  • romarin à camphre,
  • estragon,
  • gaulthérie couchée,
  • lavandin super.

Effectuez massage des jambes avec avec 1 goutte de chacune d’elle mélangée à de l’huile végétale d’arnica pour apaiser rapidement.

 

Les étirements pour la contracture au mollet

Ils font partie des solutions ou exercices que vous pouvez faire pour relâcher les jambes. Il faut étirer doucement, sans forcer, plusieurs fois dans la journée. Certains muscles sont plus faciles à étirer que d’autres. Le mollet, ou triceps sural, s’étire facilement. Il est plus difficile d’étirer le cou, pour soulager le torticolis par exemple.

etirement du mollet

Étirement du mollet gauche

Adoptez cette position pour une contracture à la jambe gauche ; Vous allez sentir une tension dans votre muscle. Il ne faut pas forcer mais rester en position sur une durée de 20 secondes puis recommencer 3 fois. Cela va diminuer la douleur assez rapidement.

 

Le taping

Le taping est une technique utilisant un bandage adhésif. Vous avez probablement déjà remarqué ce type de bandage coloré chez les sportifs en course à pied ou en trail. En effet, ceux-ci sont très utilisés dans le monde du sport pour soulager une contracture au mollet, au dos, au quadriceps ou au cou. L’intérêt est d’aider au relâchement. Pour cela, il faut appliquer le tape le long du trajet du muscle contracturé. Ce type de bandage est aussi très utilisé pour les douleurs articulaires du sportif ; pour soigner un syndrome rotulien, des douleurs de dos, des torticolis …

Les bandes de tape se trouve facilement mais tous ne sont pas de bonne qualité, notamment concernant l’adhésif. Voici une marque de taping très reconnu pour sa qualité :

bandage contracture musculaire

Taping K-TAPE

Les médicaments

Ils ne sont pas à donner en première intention car ils sont rarement nécessaires. Cependant, si la douleur est forte, des antalgiques peuvent être prescrits. Parfois, un myorelaxant peut également aider à relâcher le muscle, lorsque la douleur est difficilement supportable. Mais il faut faire attention avec ces médicaments, ils ont tendance à vous endormir.

 

L’ostéopathie

Un ostéopathe peut traiter certains problème de santé. Il peut vous aider à soulager rapidement, en agissant sur l’environnement du muscle douloureux ou à distance. Il peut également vous aider à régler un problème plus profond si vous êtes sujet à des contractures régulièrement.

Très souvent, la contracture musculaire apparaît sur un geste bénin car l’environnement était déjà tendu, limité en mobilité. Cela est fréquent au niveau du cou : des blocages du dos, des tensions du diaphragme, associés à des mauvaises postures et du stress ont provoqué une forte contracture : c’est le torticolis. Dans ce cas, l’ostéopathie va avoir pour but de redonner de la mobilité à la colonne vertébrale, libérer les tensions du diaphragme et de l’ensemble de zones qui en ont besoin. Le relâchement sera plus rapide et efficace.

 

Sources :

1 Commentaire

  1. Merci monsieur pour ces infos. J’ai réussi à soigner ma contracture au mollet grâce à vous.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Stephane Manson osteopathe Charenton 94

Stéphane Manson
Ostéopathe du sport, Kinésithérapeute, Éducateur sportif,  DU Posturologie Clinique, Certifié par La Clinique du Coureur

« J’adore lire la littérature médicale, les études, les articles sur la médecine en général. Je publie chaque semaine des nouveaux articles sur le thème de la santé. Suivez-moi sur Facebook pour vous tenir informé(e) ! »

Share This