Tendinite ou tendinopathie du sportif

Le sport, surtout lorsqu’il est pratiqué de manière intensive, peut forcer sur certaines structures. Les tendons en font partie. La pathologie du tendon fréquente chez le sportif est la tendinite. On parle maintenant plutôt de tendinopathie. L’ostéopathe du sport a un rôle à jouer dans le traitement de la tendinite ou la tendinopathie.

 

Qu’est-ce qu’un tendon ?

Le tendon et le corps musculaire forme le muscle. Le tendon est la partie terminale du muscle, qui sert d’attache au niveau de l’os.

Il ne faut pas le confondre avec le ligament, tissu présent au niveau de l’articulation, qui relie les os entre eux, qui n’a aucun lien avec le muscle.

Les tendons sont formés de fibres de collagène orientées pour supporter les contraintes mécaniques exercées par le corps musculaire lorsqu’il se contracte. Ce qui implique qu’ils sont très peu extensibles, à la différence du corps musculaire, et ont normalement plus de résistance que celui-ci.

Ils n’ont pas de fibres contractiles à la différence du corps musculaire.

tendinite triceps sural osteopathie

 

La tendinite ou tendinopathie, c’est quoi ?

 

La tendinite est une inflammation du tendon. Cependant, dans de tels cas, on retrouve rarement des cellules inflammatoires au niveau du tendon. C’est pourquoi le terme de tendinite n’est plus utilisé par les spécialistes, on évoque plutôt la tendinopathie.

L’évolution des examens et des études scientifiques ont montré qu’il ne s’agit pas d’inflammation mais de restructuration du tendon. Ses fibres se sont désorganisées, réorientées sous des contraintes trop fortes.

Par contre, une inflammation peut se produire entre le tendon et la gaine dans laquelle il coulisse. Le terme médical est dans ce cas la ténosynovite. Les causes sont les mêmes que la tendinopathie. Par contre les traitements peuvent différer car il y a bien, dans ce cas, une inflammation.

Les symptômes de la tendinopathie

Le symptôme principal est la douleur :

  • au début, la douleur est présente après l’effort, diminuant au repos,
  • ensuite, dans l’évolution, la douleur est aussi présente pendant l’effort,
  • puis en s’aggravant, la douleur devient quasi permanente pendant la vie quotidienne,
  • stade ultime, en se fragilisant, c’est la rupture du tendon.

La tendinopathie peut parfois être accompagnée d’un gonflement, d’une palpation douloureuse à l’examen clinique. L’étirement tendineux peut également être douloureux.

L’échographie est l’examen recommandé pour diagnostiquer la tendinopathie.

Les tendinites les plus fréquente chez le sportifs sont :

  • les tendinites d’épaule dans les sports de force (musculation), de lancer (hand-ball, basket-ball), de combat (boxe) ou arts martiaux (jujitsu) ; parmi elles, on retrouve les tendinites de la coiffe des rotateurs : supra-épineux, infra-épineux notamment, pouvant même entrainer des calcifications,
  • les tendinites de coude dans les sports de raquette (tennis, badmington) avec l’épicondylite ou tennis elbow, l’épitrochléite dans le golf par exemple,
  • les tendinites des muscles fessiers, du moyen fessier notamment, dans les sports de course à pied,
  • les tendinites des muscles du genou : tendinite rotulienne, tendinite de la patte d’oie, dans les sports de course ou de sauts,
  • les tendinites au niveau du pied et de la cheville, tendinite du tendon d’Achille (tendon du mollet, au niveau du talon) et les aponévrosites plantaires dans les sports de course ou de sauts également,
  • les tendinites au niveau du poignet dans les sports de raquette…

Vous l’aurez compris, j’évoque le terme de « tendinite », mais il faudrait parler de tendinopathie !

 

Comment traiter la tendinopathie par la médecine

Pendant longtemps et encore aujourd’hui, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont très fréquents pour traiter cette pathologie, parfois même stéroïdiens (infiltration ou injection de corticoïdes). Or l’inflammation n’est quasiment jamais présente. C’est pourquoi les résultats de ce type de traitement médical sont très contestés.

Ils sont par contre indiqués lors de ténosynovite.

 

Soigner une tendinite par l’ostéopathe du sport

L’ostéopathie ne va pas agir directement sur la lésion tendineuse. Un ostéopathe va agir plutôt de manière globale pour diminuer les contraintes mécaniques internes exercées sur le tendon afin de faciliter la guérison.

L’ostéopathe du sport, en plus de ce travail, va vérifier avec le sportif si le geste génère des contraintes fortes sur le tendon incriminé. Il établira également avec lui un protocole de reprise du sport afin de redonner au tendon des contraintes progressives. 

Le traitement est surtout lié à la reprise du sport et la progressivité des contraintes exercées sur le tendon.

L’ostéopathie peut s’accompagner de rééducation ou kinésithérapie dans ce travail. Il peut s’avérer nécessaire de pratiquer des ondes de choc sur le tendon afin de l’aider à cicatriser correctement, surtout lorsque la tendinopathie est ancienne. 

Kinésithérapeute et ostéopathe du sport travaillent souvent en collaboration dans ce type de traitement.

Autres motifs de consultation chez un ostéopathe du sport

 

tendinite epaule traitement