Douleurs de côtes pendant la grossesse : conseils et exercices

Les  douleurs aux côtes pendant la grossesse en début ou lors du dernier trimestre sont assez fréquentes. Il arrive que les femmes enceintes ressentent une douleur aiguë sous les côtes, souvent à droite. A quoi sont-elles dues? Comment faire pour les soulager seule, chez vous ?

 

Quels sont les organes sous les côtes ?

organes sous les cotes

 

Au niveau des dernières côtes s’attache le muscle de la respiration : le diaphragme. Celui-ci est formé de deux coupoles qui séparent le thorax en deux ; au dessus se trouvent les poumons, en dessous se trouvent les organes viscéraux digestifs.

Sous les côtes, à droite, se trouve le foie. Sous les côtes à gauche, se trouve la rate en arrière, et l’estomac. Ces organes sont rarement à l’origine des douleurs de côtes pendant la grossesse.

 

Les causes des douleurs sous les côtes chez la femme enceinte

Sans choc ou traumatisme particulier, les douleurs aux côtes pendant la grossesse arrivent fréquemment et ne sont pas graves. Elles s’expliquent principalement par l’augmentation de volume de l’utérus en continu, associée à la compression éventuelle par le fœtus. Cela peut comprimer les côtes dans leur partie basse.

 

Le bébé peut comprimer les côtes

La douleur sous les côtes chez la femme enceinte se manifeste surtout en position assise. Elle est augmentée lors des mouvements de l’enfant dans le ventre, notamment en fin de grossesse lorsque la taille du bébé est conséquente. Elle peut également être majorée pendant l’inspiration profonde.

Ces douleurs de côtes diminuent en général lorsque l’enfant se positionne tête en bas, en fin de grossesse. En attendant, ces maux peuvent être très gênants, voire handicapants chez certaines femmes enceintes.

 

Les muscles intercostaux

Rarement, les douleurs peuvent être musculaires, à type de contractures, au niveau des muscles intercostaux. Entre chaque côte se trouve un muscle qui a pour rôle de les mobiliser, notamment pendant la respiration.

 

L’appendice xyphoïde

Encore plus rarement, une douleur de l’appendice xiphoïde (xiphodynie), la pointe osseuse que nous avons sous le sternum. Par compression liée à la grossesse, celle-ci peut-être douloureuse voire inflammatoire. Les anti-inflammatoires n’étant pas recommandés pendant la grossesse, le traitement est assez limitée dans ce cas.

 

Des compensations liées aux maux de la grossesse

Le mal de dos et des douleurs au niveau de la colonne vertébrale pendant la grossesse peuvent accentuer ces douleurs, par compensation. Les sciatiques de grossesse, les douleurs au niveau du sacrum chez la femme enceinte, les douleurs ligamentaires font partie des douleurs récurrentes qui peuvent modifier la posture  et provoquer des douleurs aux côtes pendant la grossesse.

 

Attention à la pré-éclampsie

Cependant, dans de rares cas, elles peuvent être liées à des pathologies avec un déséquilibre hépatique ; la prééclampsie. Dans cette pathologie, lorsqu’il y a des douleurs, elles sont surtout abdominales. Mais devant tout symptôme, n’hésitez pas à l’évoquer à votre sage-femme ou votre médecin. Bien évidement, en cas de choc, il faut également consulter un médecin, une fracture de côte ou de cartilage costal peut être sous-jacente. Dans ce cas, la douleur est aigüe, elle empêche de respirer et de faire des torsions du dos.

 

Conseils pour soulager la douleur de côtes pendant la grossesse

Les médicaments ne sont pas recommandés chez la femme enceinte souffrant de douleurs costales. Les anti-inflammatoires ne sont pas indiqués car l’inflammation n’est pas à l’origine de ces douleurs. Cependant, il peut arriver que le médecin vous prescrive des antalgiques (paracétamol). Mais certaines recommandations et exercices peuvent vous aider à éviter la prise de médicaments.

 

Allongez-vous plusieurs fois par jour

La première chose à faire pour soulager les douleurs aux côtes pendant la grossesse est d’essayer de donner un peu plus de place à votre abdomen. Pour cela, évitez les postures assises prolongées. Allongez-vous de temps en temps, dans la journée, sur le dos en mettant un petit coussin sous les genoux, puis respirez lentement. La position allongée soulage ces douleurs mais ne doit pas être la seule solution. En effet, l’activité physique est essentielle pendant la grossesse. il faut donc utiliser cette position qu’en cas de grosses douleurs ou de manière ponctuelle dans la journée.

 

Mobilisez votre cage thoracique

Vous pouvez également essayer de soulager ces douleurs costales de grossesse en vous allongeant et étendre vos bras. Cela mobilisera vos côtes à distance. Si le fait d’étendre les 2 bras en même temps est douloureux, alors faites-le d’un côte, puis de l’autre. Cela en inspirant à chaque fois. N’allez pas jusqu’à déclencher la douleur ; dès que cela tire, ramenez vos bras.

 

Détendez le diaphragme

Relâchez votre diaphragme. Celui-ci s’attache notamment sur les côtes inférieures et la pointe du sternum. Une tension du diaphragme peut augmenter les douleurs sous les côtes. Pour le détendre, allongez-vous, pliez vos genoux et mettez vos mains sur votre ventre. Essayez de respirer de manière très lente en gonflant votre ventre. Répétez cela sur une dizaine de respirations, faites une pause et recommencez 3 séries comme cela. La détente du diaphragme est très efficace et produit un soulagement assez rapide des douleurs costales de grossesse.

douleurs cotes diaphragme grossesse

 

Étirez les muscles intercostaux

Si, la douleur se situe au niveau des côtes pendant la grossesse, les étirements musculaires, en douceur peuvent soulager. En état assise, amenez un bras au dessus de votre tête afin d’étirer un côté de votre thorax, puis essayez d’incliner doucement le corps. N’allez pas jusqu’à la douleur ! Puis faites la même chose de l’autre côté. Répétez cela plusieurs fois.

L’étirement et la mobilisation des muscles intercostaux régulièrement, en douceur, a un effet antalgique sur ceux-ci.

 

Exercices à faire seule contre les douleurs costales

Certains mouvements de yoga pré-natal peuvent également vous aider.

 

 

Ostéopathie pour les douleurs costales

Si ces mouvement simples ne suffisent pas, l’ostéopathie peut vous aider à soulager les douleurs costales de grossesse. Par des manipulations douces et adaptées au fœtus et à la femme enceinte, l’ostéopathe va soulager les tensions douloureuses exercées au niveau des côtes et des vertèbres.

Pour cela, l’ostéopathe va mobiliser le grill costal et les dernières côtes afin de redonner de la mobilité à cette zone. Ces manipulations sont faites de manière douce et sont sans risque pour le bébé.

Le travail ostéopathique se fait également au niveau du diaphragme afin de le détendre.

Puis un travail global sur le rachis, la sphère viscérale et crânienne permettra de libérer toutes les zones peu mobiles pour diminuer les douleurs.

En général, 1 à 3 séances d’ostéopathie sont nécessaires pour soulager les douleurs sous les côtes chez la femme enceinte. Tous les ostéopathes ne sont pas forcément habitués à soigner les femmes enceintes, posez-lui la question avant de prendre rendez-vous !

 

Sources :

Auteur

Stephane Manson osteopathe Charenton 94

Stéphane Manson
Ostéopathe, Kinésithérapeute, DU Posturologie Clinique

« J’adore lire la littérature médicale, les études, les articles sur la médecine en général. Je publie chaque semaine des nouveaux articles sur le thème de la santé. Suivez-moi sur Facebook pour vous tenir informé(e) ! »

Articles en lien