Douleur à l’estomac : les conseils pour soulager

Par Stéphane Manson, ostéopathe à Charenton Le Pont

L’estomac est un des organes principaux du système digestif.  Situé sous les côtes, à gauche, l’estomac peut parfois sembler douloureux. Quelles sont les causes des douleurs à l’estomac ? Quels sont les traitements des pathologies associées à la douleur de l’estomac ? Découvrez les réponses à ces différentes questions dans cet article.

 

Quel est le rôle de l’estomac ?

Avant d’évoquer les douleurs à l’estomac, nous allons décrire le rôle de celui-ci. L’estomac est un organe qui appartient au tube digestif. Il est situé entre l’œsophage et l’intestin grêle, au niveau de la partie supérieure de l’abdomen, à gauche, sous le muscle diaphragme. Il forme une poche d’environ 25 centimètres, dont la forme est similaire à la lettre J. D’une capacité de 0,5 L à vide, il peut cependant contenir jusqu’à 4 L d’aliments environ.

systeme digestif

L’estomac comprend plusieurs parties :

  • le cardia (sphincter qui empêche le reflux du contenu gastrique vers œsophage),
  • le corps de l’estomac (qui est la zone principale),
  • l’antre pylorique (zone plus petite située vers le bas de l’estomac, qui stocke les aliments ayant subi une décomposition avant leur transfert vers l’intestin),
  • le pylore (organe présentant un sphincter qui fait la jonction entre l’estomac et l’intestin),
  • ainsi que la petite et la grande courbure qui donnent sa forme caractéristique à l’organe.

Il est à noter que le cardia est un sphincter qui n’est pas mature à la naissance ; ce qui provoquer des reflux chez le bébé.

L’estomac constitue une zone de stockage du bol alimentaire, c’est-à-dire des aliments et liquides ingérés par l’individu. En effet, les aliments sont d’abord mâchés puis avalés. Ils passent donc par la bouche, puis l’œsophage. Ils aboutissent ensuite à l’estomac, organe primordial dans le cadre de la phase initiale de digestion.

Il contient des sucs gastriques, ainsi que des enzymes digestives qui ont pour rôle de dissocier les nutriments essentiels du bol alimentaire afin que ces derniers soient dispensés à l’organisme.

Les sucs gastriques contiennent de l’acide chlorhydrique. Le pH de cette zone est donc acide : il varie d’1,5 en période nocturne, à 5 avant le début de la digestion.

Le bol alimentaire est malaxé grâce aux mouvements de la paroi musculaire de l’estomac. Il est parallèlement transformé progressivement en chyme (une pâte constituée d’aliments prédigérés et d’eau) suite à l’action des sucs gastriques et des enzymes digestives. Le chyme est ensuite dirigé vers le duodénum afin que les phases finales de la digestion se déroulent.

Il faut noter que les parois de l’estomac sont tapissées d’une couche épaisse de mucus (environ 1,5 mm) afin de les protéger des sucs gastriques et de l’acidité de ces derniers.

maux estomac

Douleurs à l’estomac : les symptômes et les causes

Les douleurs abdominales peuvent toucher de nombreux organes situés au niveau de la paroi abdominale. Les douleurs à l’estomac sont principalement localisées au niveau de l’épigastre, soit au niveau de la partie haute de la paroi abdominale, sous les côtes à gauche. Il faut la différencier d’une douleur sous les côtes à droite qui pourrait intéresser le foie ou la vésicule biliaire.

C’est pourquoi les douleurs à l’estomac sont parfois décrites comme des douleurs épigastriques. Il convient, avant toute prise en charge, de déterminer le type de douleur constaté. Il peut s’agir de :

  • brûlures d’estomac,
  • ballonnements,
  • spasmes gastriques,
  • crampes à l’estomac,
  • nausées douloureuses fréquentes chez la femme enceinte notamment.

A noter que les brûlures d’estomac chez la femme enceinte sont fréquentes, les nausées de grossesse aussi. Cela notamment parce que l’estomac est comprimé pendant la grossesse.

Les douleurs à l’estomac sont causées par divers troubles tels que :

  • des troubles du transit,
  • une gastrite (inflammation de la paroi de l’estomac), qui se traduit par des brûlures d’estomac,
  • des troubles digestifs fonctionnels (liés à une mauvaise digestion),
  • des troubles digestifs non fonctionnels (qui touchent la paroi de l’estomac) ; c’est le cas lorsqu’un reflux gastro-œsophagien survient (reflux du contenu acide de l’estomac vers œsophage),
  • une gastro-entérite : pathologie inflammatoire qui touche globalement le système digestif, d’origine infectieuse ou virale,
  • un ou des ulcères d’estomac (lésions de la paroi de l’estomac),
  • un cancer de l’estomac.

Dans certains cas de figure, les douleurs à l’estomac traduisent des maux qui ne sont pas d’origine abdominale. En effet, le stress peut entraîner l’apparition de douleurs à l’estomac. Ces dernières sont parfois signes de pathologies graves telles que l’infarctus du myocarde, d’angine de poitrine, d’insuffisance cardiaque ou de colique néphrétique. Il est donc important de ne pas négliger ces points.

 

Quand l’estomac fait mal au dos ?

En cas d’ulcère à l’estomac, une douleur peut irradier dans le dos, entre la partie basse des omoplates, plutôt à gauche.
L’ulcère est une plaie au niveau de la paroi interne de l’estomac. Cela peut être assimilé par le cerveau à une douleur de dos. En effet, l’irradiation de la douleur vient du fait que l’influx nerveux peut emprunter des voies sensitives d’autres zones du corps. Voilà pourquoi l’ulcère à l’estomac peut faire mal au dos.

 

Poser un diagnostic

Certains signes de gravité doivent vous alerter si vous souffrez de douleurs à l’estomac :

  • des douleurs intenses et diffuses,
  • des nausées, des vomissements ou une constipation associée,
  • une perte de poids,
  • de la fièvre,
  • une perte d’appétit,
  • de l’anémie,
  • des maux de tête,
  • des traces de sang dans les selles.

Pour pouvoir mettre en place un traitement, il est nécessaire de consulter un médecin. Ce dernier prescrit généralement des examens complémentaires, tels qu’une échographie abdominale (qui permet de visualiser plusieurs organes digestifs), une fibroscopie gastrique ou « abdomen sans préparation » (ASP). Il s’agit d’une radiographie de la région abdominale, réalisée sans injection d’un produit de contraste,

La fibroscopie gastrique consiste à introduire un endoscope (appareil équipé d’une caméra) au niveau de l’estomac afin d’observer la paroi gastrique. Cette opération est réalisée sous anesthésie générale. Si nécessaire, le médecin dirige le patient vers un gastro-entérologue, médecin spécialiste des pathologies digestives.

 

Mal à l’estomac : les traitements

Le traitement des douleurs à l’estomac varie selon l’origine. Il existe tout de même différents traitements mis en place pour soulager les douleurs gastriques :

  • les antalgiques ou analgésiques,
  • des antibiotiques en cas de maladie infectieuse,
  • des traitements antispasmodiques (limitent les contractions de la paroi gastrique, donc les crampes et les spasmes gastriques),
  • des anti-acides qui limitent la production d’acides gastriques qui favorisent les brûlures d’estomac,
  • des inhibiteurs de la pompe à protons (limitent l’acidité gastrique) pour limiter les brûlures également,
  • des antihistaminiques (en cas d’allergie).

Les crampes de l’estomac se manifestent au niveau des muscles qui constituent la paroi gastrique. Comme on peut avoir une crampe au mollet par exemple, ces muscles peuvent se spasmer et être responsable de douleurs à l’estomac.

Il faut savoir que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme le Profenid) sont néfastes pour la paroi de l’estomac. Il sont en général prescrits avec des inhibiteurs de la pompe à protons et sont prohibés en cas d’ulcères d’estomac ou intestinaux.

En cas de tumeur, une intervention chirurgicale est nécessaire, afin de procéder à l’exérèse de cette dernière.

 

Comment prévenir les maux d’estomac ?

Pour prévenir l’apparition de douleurs à l’estomac, vous pouvez adopter quelques règles hygiéno-diététiques simples. Adoptez une alimentation équilibrée (éviter les aliments trop gras, frits, les viennoiseries, les boissons gazeuses et les aliments trop sucrés), limitez votre consommation d’alcool également.

Pour lutter contre les méfaits du stress, au quotidien, pratiquer une activité sportive, de manière régulière est bénéfique. Attention à à obtenir des conseils pour débuter la course à pied notamment.

Vous pouvez mettre en place des activités relaxantes comme le yoga, la méditation ou la sophrologie.

Enfin, il est recommandé d’arrêter de fumer et d’éviter l’automédication pour soulager les douleurs à l’estomac.

 

Pour en savoir plus sur l’anatomie de l’estomac – Wikipedia

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Stephane Manson osteopathe Charenton 94

Stéphane Manson
Ostéopathe, Kinésithérapeute, Éducateur sportif,  DU Posturologie Clinique, certifié La Clinique du Coureur

« J’adore lire la littérature médicale, les études, les articles sur la médecine en général. Je publie chaque semaine des nouveaux articles sur le thème de la santé. Suivez-moi sur Facebook pour vous tenir informé(e) ! »