La crampe au mollet : comprendre et soulager

Par Stéphane Manson, ostéopathe dans le Val-de-Marne

La crampe musculaire désigne une contraction forte, involontaire et douloureuse d’un muscle. Il peut s’agir de crampe nocturne ou diurne, d’une crampe au mollet, au pied, aux jambes ou encore à la main. C’est la plupart du temps bénin.

Je vais vous expliquer quelles sont les causes d’une crampe musculaire. Puis comment faire passer une crampe au mollet et comment l’éviter par la suite. Vous serez en mesure, de prévenir les crampes, mais aussi de les soigner si nécessaire.

 

La crampe musculaire, c’est quoi ?

crampe au mollet sportif

La crampe est une contraction musculaire involontaire et soudaine de l’ensemble d’un muscle. Elle intervient sans signe précurseur, souvent lors du raccourcissement du muscle. Celui-ci se durcit très soudainement et son relâchement est très difficile. Plus la crampe dure dans le temps, plus celle-ci est douloureuse.

La crampe au mollet la nuit est très fréquente. Mais cela peut toucher quasiment tous les muscles du corps. C’est souvent la position du pied sous la couverture qui provoque la crampe au mollet, en raccourcissant le muscle, associée à d’autres facteurs que nous allons évoquer.

Les spasmes musculaires liés aux crampes sont fréquentes chez les femmes enceintes, les sportifs, ainsi que chez les personnes qui sollicitent leurs muscles de manière excessive. Cela peut être le cas, par exemple, chez les écrivains : crampe à la main, au niveau des muscles des doigts (crampe de l’écrivain).

 

Ne pas confondre crampe et contracture

Il ne faut pas confondre crampe et contracture musculaire. Dans les 2 cas, la contraction du mollet est involontaire. Mais l’étendue et la durée de contraction diffèrent entre une crampe musculaire et une contracture. Les causes ne sont pas forcément les mêmes.

Une contracture musculaire est la contraction involontaire d’une partie du muscle. Alors qu’une crampe va contracter le muscle dans son ensemble. Par exemple, une contracture musculaire du mollet va provoquer comme un « nœud » à l’intérieur du mollet. Alors qu’une crampe au mollet va contracter l’ensemble de celui-ci.

Les contractures musculaires peuvent durer plusieurs jours. Alors que les contractions douloureuses involontaires pendant les crampes musculaires ne durent que quelques secondes à quelques minutes.

 

Ne pas confondre crampe au mollet et courbature du mollet

Les crampes musculaires sont différentes des courbatures également. La courbature est une succession de micro-lésions du muscle suite à un effort intense. Des douleurs musculaires sont également présentes lors des courbatures, mais les contractions musculaires involontaires sont absentes. Les douleurs de courbatures peuvent durer plusieurs jours, à la différence de celle des crampes musculaires.

 

Les causes des crampes au mollet

Les causes des crampes musculaires au mollet sont nombreuses et pas toujours bien identifiées. Cependant, le mécanisme de la crampe est bien connue.

D’un point de vue physiologique, ce qui provoque une crampe musculaire est un déséquilibre, voire une carence en eau et sels minéraux (magnésium, calcium, potassium, sodium) dans les cellules musculaires, souvent associée à une perturbation de la commande motrice. En réponse, les fibres musculaires se contractent de manière soudaine, sans signe avant-coureur.

 

Crampes liées à la déshydratation

causes crampes deshydratation

La cause la plus fréquente est la déshydratation. C’est pourquoi les crampes sont plus fréquentes chez les femmes enceintes, chez qui les besoins en eau sont plus importants. Mais aussi chez les sportifs, qui se déshydratent durant leur activité physique. Ainsi que chez les personnes âgées qui peuvent avoir un défaut d’hydratation en ayant perdu la sensation de soif. Rappelons au passage que l’activité physique chez les personnes âgées est essentielle !

 

Des troubles circulatoires peuvent expliquer la crampe au mollet

Un problème circulatoire peut créer un déséquilibre physiologique et provoquer une crampe, au même titre qu’une déshydratation. Là aussi, c’est une des causes possibles des crampes fréquentes chez les femmes enceintes. Attention, toutes les douleurs chez les femmes enceintes ne sont pas pour autant des crampes. Notons par exemple la sciatique de la femme enceinte, qui n’a rien à voir avec une crampe !

 

Les crampes au mollet la nuit

Les crampes nocturnes au niveau des mollets ou sous le pied sont fréquentes. Leur fréquence augmente avec l’âge et pendant la grossesse, surtout au troisième trimestre.

La raison peut être physiologique, surtout quand se manifestent des crampes aux mollet des 2 côtés la nuit. Il s’agirait d’une conséquence de carence an sels minéraux.

Cela peut aussi être lié à un effort soutenu la journée. Le muscle réagit la nuit en se contractant fortement.

 

Les crampes du sportifs

crampe au pied sportif

Si vous êtes sportif, que vous avez produit un effort beaucoup plus intense que d’habitude, il se peut qu’une crampe se manifeste. Surtout dans un environnement chaud et humide. On voit souvent des sportifs qui débutent la course à pied sujets aux crampes aux mollets. C’est la contrainte excessive lors de l’activité physique, liée à une déshydratation, voire une perturbation de la circulation sanguine ou une raideur du mollet qui en est à l’origine. Une raideur du mollet peut aussi provoquer une douleur sous le pied au réveil, le lendemain d’une sortie excessive.

 

Les maladies qui provoquent des crampes

Certaines maladies perturbent les concentrations sanguines en sel minéraux ; comme l’insuffisance rénale chronique.

D’autres modifient la régulation hormonale : hypothyroïdie, diabète.

Certaines maladies neurologiques perturbent la commande musculaire : neuropathie diabétique, sclérose latérale amyotrophique …

Puis il faut évoquer l’alcoolisme, la cirrhose du foie, les intoxications aux métaux lourds.

Toutes ces pathologies sont susceptibles de favoriser la survenue de crampes fréquentes.

 

Les médicaments qui provoquent des crampes

Certains médicaments peuvent avoir des effets indésirables tels que les crampes. C’est le cas notamment des diurétiques, des bêtabloquants, des laxatifs, certains traitements pour abaisser le cholestérol sanguin ou d’autres pour lutter contre l’ostéoporose.

Il ne faut pas pour autant arrêter ces traitements s’ils vous ont été prescrits par votre médecin. Il faut évoquer le problème avec lui afin de trouver une éventuelle alternative si le problème de crampe est très handicapant pour vous.

 

Faire passer une crampe au mollet

Le principe est simple, il faut étirer le muscle en état de crampe. S’il est difficile de vous étirer seul, faites-vous aider ! Mais c’est le moyen le plus rapide et efficace.

Vous pouvez également masser le muscle douloureux avec de la pommade chauffante.

creme chauffante torticolis

Crème chauffante musculaire

La crampe au mollet est très fréquente et très douloureuse. Elle survient quand on marche beaucoup, quand on monte sur les pointes de pied ou lors de la course à pied par exemple.

etirement crampe au mollet

Pour faire passer une crampe à ce niveau, il faut étirer votre mollet. Faites ce mouvement contre un mur pour soulager la crampe au mollet en 10 secondes.

 

Les conseils pour éviter les crampes

Tout d’abord, si vos crampes au mollet sont liées à la prise d’un médicament ou à une pathologie, il faut vous rapprocher de votre médecin pour voir avec lui les adaptations possibles.

En dehors de ce contexte particulier, des recommandations simples peuvent être mises en place contre les crampes.

 

Étirez beaucoup vos muscles

On a tendance à dire que les crampes apparaissent plus fréquemment chez les personnes raides. Si c’est votre cas, étirez-vous beaucoup afin de vous assouplir.

Prenez l’habitude faire des étirements des mollets après le sport, surtout si vous pratiquez la course à pied. A distance de l’activité sportive ; 2 heures après par exemple.

 

Prenez du magnésium marin

Le déséquilibre en magnésium peut être compensé. Mais ne prenez que du magnésium marin, pas d’autres ! Celui-ci va avoir un effet relaxant sur vos muscles.

magnesium marin traitement crampes

Magnesium marin français

Utilisez du taping pour éviter les crampes

Une méthode assez efficace est de mettre du taping sur les muscles les plus touchés avant la survenue de la crampe.

Pour une crampe nocturne au mollet, par exemple, mettez du tape dessus le soir avant de vous coucher. Cela permettra d’éviter la crampe au mollet.

C’est très simple à mettre en place et très efficace. Vous pouvez suivre ce schéma par exemple :

 

bandage contracture musculaire

Taping K-TAPE

Les huiles essentielles pour éviter les crampes

Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées à titre préventif pour éviter les crampes du mollet. Cela vous permettra de relâcher le muscle.

Appliquez en massage quelques gouttes d’un mélange que vous aurez préparé tel que :

  • Huile esssentielle de lavadin super 1 ml
  • Huile esssentielle d’estragon 1 ml
  • Huile esssentielle de romarin à camphre 1ml
  • Huile esssentielle de gauthérie couchée 1 ml
  • Huile végétale de millepertuis 3 ml
  • Huile végétale d’arnica 3ml

Ou utilisez une huile à destination des muscles avant de vous coucher, telle que celle-ci :

huile douleur cou

Huile pour relâcher les muscles

Hydratez-vous

Évidemment, il faut boire beaucoup si vous êtes sujet à la crampe au mollet. Surtout si vous faites du sport ou si vous êtes enceinte, s’hydrater régulièrement est essentiel.

Choisissez une eau riche en calcium et magnésium.

 

Évitez les excès d’alcool

On prête des effets néfastes de l’alcool sur le muscle. Il pourrait accentuer la stagnation d’acide lactique au sein du muscle. Cela favoriserait les crampes aux mollets. Limitez donc les prises d’alcool dans ce cas.

 

Le cas des crampes de grossesse

Un apport en calcium et magnésium peuvent aider à soulager les crampes de grossesse. Demandez conseil à votre médecin.

 

Les médicaments pour traiter les crampes au mollet

Certains traitements pour les crampes, à base de quinine, peuvent être prescrits par votre médecin traitant si celles-ci sont fréquentes et handicapantes. Cependant cela ne s’agit que d’un traitement d’appoint des crampes. Son efficacité sur les crampes nocturnes aux mollets est discutable et il existe des contre-indications, cardiaques notamment.

 

Sources

Douleur musculaire etirements

 

 

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=crampes

Auteur

Stephane Manson osteopathe Charenton 94

Stéphane Manson
Ostéopathe, Kinésithérapeute, DU Posturologie Clinique

« J’adore lire la littérature médicale, les études, les articles sur la médecine en général. Je publie chaque semaine des nouveaux articles sur le thème de la santé. Suivez-moi sur Facebook pour vous tenir informé(e) ! »

Articles récents