Sciatique : chaud ou froid pour soulager ?

Par Stéphane Manson, ostéopathe à Charenton Le Pont

Quand la crise vous prend, tous les moyens sont bons pour soulager rapidement la sciatique. Des traitements médicamenteux aux remèdes plus naturels, plusieurs solutions existent. Doit-on mettre du chaud ou du froid pour la sciatique ? Nous allons répondre à votre interrogation afin de vous aider à soulager cette névralgie.

 

Rappels sur la sciatique

Les causes de la sciatique

La sciatique est une névralgie ; autrement dit, une douleur nerveuse. Cette douleur est liée à la compression du nerf sciatique. Les causes de cette compression peuvent être multiples, mais il s’agit le plus souvent :

  • d’une hernie discale lombaire qui pince le nerf sciatique,
  • de l’arthrose qui bouche le canal vertébral dans lequel passe le nerf,
  • de tensions musculaires au niveau du bas du dos ou de la fesse.

 

Le trajet de la douleur de sciatique

La douleur de sciatique peut se manifester tout le long du trajet du nerf ou sur une partie seulement, soit :

  • au niveau du bas du dos, la zone lombaire,
  • au niveau de la fesse,
  • à l’arrière de la cuisse,
  • en avant ou en arrière de la jambe,
  • au niveau du pied.

Il arrive parfois que les douleurs laissent place à des fourmillements, des zones insensibles ou des pertes de force musculaire.

 

Comment savoir si j’ai une sciatique ?

Le test pour savoir si vous avez une sciatique est le test de Lasègue. Allongé sur le dos, quelqu’un vous lève la jambe tendue. Si cela provoque la douleur, notamment le long du trajet du nerf sciatique, le test est positif. Cela signifie que votre douleur est une sciatalgie. Le nerf est pincé sur son trajet et vous donne la sensation de besoin de décoincer le nerf sciatique.

 

Intérêt du chaud

Avant de savoir s’il faut du chaud ou du froid pour la sciatique, essayons de comprendre les bienfaits de la chaleur sur les douleurs ; la thermothérapie.

L’effet antalgique de la chaleur est prouvé scientifiquement sur la douleur musculaire. En augmentant la température localement, cela provoque un afflux sanguin plus important par vasodilatation. Or le sang transporte tous les éléments nécessaires à la cicatrisation : protéines, nutriments et oxygène notamment. La chaleur permet un apport plus important de tous ces éléments sur la blessure pour favoriser la guérison. Lorsqu’un principe actif y est associé avec une crème ou pommade par exemple (camphre, menthol ou autre), celui-ci est absorbé plus rapidement par le système circulatoire. C’est le cas dans les crèmes chauffantes et les patchs chauffants notamment.

En cas de tension musculaire, de contracture, de courbature ou de crampe, la chaleur permet un relâchement plus rapide. Elle est très utilisée par les sportifs de tous niveaux.

D’un point de vue nerveux, la chaleur va ralentir la transmission du message douloureux. Elle inhibe la douleur de ce point de vue. C’est pourquoi beaucoup utilise le chaud contre les maux de tête, les douleurs intestinales et les règles douloureuses entre autres.

Le chaud a donc un double intérêt : relâchement musculaire et effet inhibiteur du message douloureux.

 

Intérêt du froid

froid pour la sciatique

Nous venons de voir les bienfaits du chaud sur l’organisme. Voyons maintenant les bienfaits du froid sur la douleur avant de déterminer s’il vous faut du chaud ou du froid pour la sciatique.

Le froid va augmenter le débit sanguin en provoquant une vasoconstriction des vaisseaux. Il permet ainsi d’avoir une action anti-inflammatoire en aidant à résorber les œdèmes et en réduisant les délais de cicatrisation grâce à cette augmentation de flux sanguin.

Le froid évite également la diffusion d’un éventuel hématome ou d’une hémorragie en cas de saignement interne. C’est pourquoi il est beaucoup utilisé en cas de traumatisme musculaire notamment. Les sports dans lesquels les coups dont fréquents utilisent beaucoup le froid, le glaçage et la cryothérapie : boxe, rugby …

Le froid a un effet antalgique, comme le chaud, mais en agissant différemment. Il semblerait que le message véhiculant la sensation de froid peut prendre le dessus sur le message douloureux au niveau du cerveau, diminuant ainsi la sensation de douleur.

Le froid est donc utile en cas de traumatisme et d’inflammation.

 

En conclusion, du chaud ou du froid pour la sciatique ?

Alors du chaud ou du froid pour la sciatique ?  La sciatique est liée à la compression du nerf sciatique. Cette compression peut être entretenue par des tensions musculaires secondaires. En effet, quand la douleur se fait sentir, la réaction naturelle de l’organisme est de contracter les muscles. Il semblerait que, dans la majorité des cas, cette contraction réflexe et involontaire des muscles du dos et du bassin ne permettent pas un soulagement rapide de la sciatique.

Ainsi, dans la majorité des cas, il faudrait plutôt du chaud pour la sciatique, pour aider les muscles à se relâcher et permettre au bassin et aux vertèbres lombaires de retrouver la mobilité et « décoincer le nerf sciatique« . Même si chacun réagit différemment, il n’est pas toujours évident de trancher et de savoir si du chaud ou du froid pour la sciatique, ce qu’il vous faut pour soulager la douleur.

La chaleur au niveau du bas du dos et du bassin, au niveau des fesses, semblent être la plus efficace.

Pour cela, plusieurs solutions sont possibles :

  • une bouillotte,
  • une couverture chauffante,
  • des patchs chauffants,
  • des crèmes chauffantes,
  • un bain chaud ou une douche chaude,
  • un sauna ou un hammam.

Dans tous les cas, si la chaleur semble accentuer vos symptômes, il ne faut pas insister.

Vous pouvez associer les huiles essentielles pour soulager la sciatique. L’homéopathie peut être un complément pour la sciatalgie également.

Dans de rares cas, le froid soulage la sciatique. Si le chaud ne vous a pas fait du bien, essayez avec le froid ; des compresses de froid achetées en pharmacie par exemple.

Si votre sciatique ne passe pas, si la douleur est forte, si vous avez constaté une perte de force rapide, n’hésitez pas à voir le médecin rapidement en consultation. N’oubliez pas que certains symptômes nécessitent d’aller aux urgences pour une sciatique.

 

Pour en savoir plus : Évaluation de l’efficacité et de la sécurité de la cryothérapie du corps entier à visée thérapeutique – Inserm 2019

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Stephane Manson osteopathe Charenton 94

Stéphane Manson
Ostéopathe, Kinésithérapeute, Éducateur sportif,  DU Posturologie Clinique, certifié La Clinique du Coureur

« J’adore lire la littérature médicale, les études, les articles sur la médecine en général. Je publie chaque semaine des nouveaux articles sur le thème de la santé. Suivez-moi sur Facebook pour vous tenir informé(e) ! »